Pina Bausch Água

Pina Bausch vous propose une immersion au Brésil avec Água !

C’est au Théâtre de la Ville que les danseurs du Tanztheater Wuppertal vous invitent pour un voyage au Brésil. Avec un décor signé Peter Pabst, nous découvrons une succession de plusieurs paysages alternant jungle, mer et palmiers. Agua est une pièce qui vous fera immerger dans un espace vivant. 

Pina Bausch nous laisse un héritage contemporain avec des corps qui racontent le quotidien des rapports humains. C’est après un cycle de plusieurs voyages qu’est créé Água en 2001 pour revenir à nouveau sur scène au Théâtre de la Ville. Vous verrez ainsi des corps se toucher continuellement dans un brésil soumis à une chaleur torride. On assiste à une sorte de confrontation dans les échanges corporels que nous rencontrons au cours des différentes situations que nous observons. On notera la force du collectif avec certains danseurs qui utilisent le groupe comme outil pour réaliser des acrobaties surprenantes.

Pina Bausch Água
© by Oliver Look

C’est dans un espace mélangeant vie quotidienne  et danses chorégraphiques modernes que nous découvrons un univers chaud (la présence de l’eau est alors très attendue) et à la fois absurde dans lequel nos personnages évoluent (scène des serviettes). On pense à Julie Shanahan qui jette une table sur scène pour voir comment elle tombe (elle partage ses envies de scène) ou à Cristiana Morganti qui trouve ses pieds trop petits, c’est pourquoi elle porte une longue robe pour danser et les cacher (interrogations sur les limites de son corps).

Il sera ici surtout question des corps, celui des femmes et des hommes dans une atmosphère où la chaleur d’un pays  rend indispensable la présence de l’eau à travers le décor et cette succession de plusieurs images projetées.

La compagnie du TanzTheater rend une fois de plus hommage à Pina Bausch en sauvegardant cette création. On y retrouve des corps confrontés à la vie et notre pièce se terminera ainsi sur une scène collective qui mènera l’eau (élément à l’origine de la vie) sur scène. Ironie, fièvre du Brésil, clichés et insouciance sont au coeur de cette création.

On notera la présence tardive de l’eau sur scène qui donne des images chorégraphiques rafraîchissantes, mais après tout, l’eau est une richesse et il serait aberrant de jouer avec alors que certains n’y ont pas accès.

Un dernier point : l’absence des couples hommes/hommes ou femmes/femmes dans les scènes de la vie quotidienne est regrettable, on aura tout de même plaisir à voir des hommes ou des femmes de sexes identiques danser ensemble.

Água est une création inspirée d’un voyage par le collectif et Pina Bausch en 2001 au Brésil.

Bande annonce Água:

La compagnie du TanzTheater présentera le travail de Pina Bausch:

Théâtre de la Ville 

du 7 au 15 mai

durée 2H30 (avec entracte)

Important: La compagnie est présente pour trois créations différentes en 2016:

Théâtre de la VilleÁgua

Théâtre du ChâteletDans Auf dem Gebirge hat man ein Geschrei gehört (Sur la montagne, on entendit un hurlement)

Viktor (première pièce voyageuse de Pina Bausch) du 3 au 12 septembre 2016. (Article telegraph.co.uk)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *