Tous les articles par Céline Caudron

Apesanteur contre la pesanteur

Après la tragédie du 13 novembre, j’avais envie de culture, de celle qui donne du baume au cœur, qui nous rappelle la beauté des choses et cette chance de vivre dans une capitale qui propose une offre si riche de spectacles et d’événements culturels. Un peu d’apesanteur dans la pesanteur du moment.

Il n’est pas encore minuit était un choix on ne peut plus pertinent à mon sens. D’abord parce que la compagnie XY met en exergue le vivre ensemble, le collectif, l’échange et la complémentarité. Aussi parce que les artistes sont marqués par cette légèreté et cette joie de vivre qui nous caractérisent, et prennent un plaisir communicatif à l’exercice. Enfin, parce que ce spectacle interroge nos attentes, notre dépendance les uns des autres, et illustre à merveille la façon de réaliser des prouesses qui ne sont possibles qu’à plusieurs.

Il n’est pas encore minuit évoque ces moments où le temps s’arrête, cette fugacité qui nous permet de jouir pleinement du présent, avant de prendre conscience que le temps nous a déjà rattrapé. Les acrobates se lancent dans les airs, se lâchent, se rattrapent, se parent. Tout est question de groupe, de coordination, d’attention portée à l’autre, d’écoute. Les corps évoluent, oscillent entre équilibre et déséquilibre, toujours dans la plus grande humilité.

La troupe de 22 circassiens a créé cette pièce de façon absolument collective, et c’est d’ailleurs un de leur fondement. Car si la collaboration et l’interaction constituent une contrainte, elles sont aussi ce qui permet d’atteindre les sommets. Comme le résume bien l’un des circassiens à la fin du spectacle : « Tout seul, on va plus vite. Ensemble, on va plus loin ». Prise de conscience initiale pour un meilleur vivre ensemble ?

Plus d’info :

Du 18 novembre au 27 décembre

http://lavillette.com/evenement/cie-xy-il-nest-pas-encore-minuit

Un selfie pour Mamie

Selfie par-ci, selfie par-là, seflie partout. Qu’on soit homme politique, sportif, star, ou parfait anonyme, tendre le bras est devenu le geste incontournable pour attraper ce cliché de portrait. Partagé sur les réseaux-sociaux, le selfie fait le tour de vos proches, avec plus ou moins de likes, commentaires et autres fourberies. Mais s’il y a bien une personne qui serait vraiment ravie que vous lui envoyez votre trombine en image, c’est votre mamie !

Continuer la lecture de Un selfie pour Mamie

Ledjam Radio : une radio éclectique

En visite chez une amie du Lot, j’ai découvert une nouvelle source musicale : Ledjam radio. De retour à Paris depuis, j’écoute régulièrement cette webradio qui diffuse des musiques variées et éclectiques. Qui se cache derrière ce projet ambitieux ? Axe Libre a interrogé Julien et Thomas, les 2 auteurs de cette nouvelle ligne musicale.
Continuer la lecture de Ledjam Radio : une radio éclectique

Musique, poésie et érotisme

Deux femmes et un violoncelle partagent une scène étroite, tamisée et intimiste. Le sujet de ce soir: le désir. C’est avec finesse et poésie que Cécile Martin et Lola Malique abordent, avec leurs mots et ceux d’auteurs célèbres, la Chose.

 
Parfois drôle, parfois sérieux, mais toujours intense, le spectacle Au fond, la Chose nous rappelle la simplicité des spectacles d’appartement. Rien n’est superflu, et tout est subtil. Le violoncelle suit le duo féminin avec grâce et volupté. Qu’ils soient joués, récités, ou chantés, les textes évoquent la chose dans tous ses états. Les mots de Verlaine, Prévert, Baudelaire, Brassens, ou Appolinaire nous guident à travers cette ballade sensuelle qui, loin de toute vulgarité, a plutôt les traits d’un conte du soir.
 
http://droledereve.wix.com/aufondlachose
http://droledereve.wix.com/aufondlachose
 
Cécile Martin est chroniqueuse au Cabinet des curiosités féminines, comédienne et metteuse en scène. Elle travaille actuellement sur plusieurs projets artistiques féminins tels que Les Ensorcelleuses, ou « A tous ceux qui ». Lola Malique est violoncelliste à la Haute Ecole de Musique de Lausanne et s’intéresse à la jeune création et au spectacle vivant. On ne peut que recommander d’aller voir cette création habile et délicate !
 
 

Prochaines représentations:

Du 6 avril au 22 juin à 2015 à 21h15.

Les Lundis 4 et 18 mai / 8, 15 et 22 juin
Les Mercredis 13 et 27 mai

Résas : 01 42 01 92 26 / www.theatredariusmilhaud.fr

Tarif Plein: 18€
Tarif Réduit : 14€ (- de 26ans, séniors, demandeurs d’emploi, réservation via le site internet )
Tarif Etudiant et Groupe et billet reduc: 10€

Déconseillé au moins de 14 ans.

Plus d’infos : www.droledereve.wix.com/aufondlachose

Dessine-moi un supermarché

Imaginez que vous puissiez avoir accès à un supermarché qui vous propose des produits écologiquement et socialement responsables, de qualité, favorisant les petits producteurs et pour un coût inférieur à ceux des supermarchés traditionnels. Idéaliste ? Ce n’est pas l’avis de Tom Boothe et Brian Horihan, deux Américains porteurs d’un projet ambitieux.

La Louve est le nom qu’ils ont donné à la structure qu’ils ouvriront dès l’automne 2015. Premier supermarché collaboratif et participatif en France, la Louve fonctionne sur le principe suivant :  en réduisant les charges salariales d’environ 75%, on peut proposer des produits exigeants à prix moindres.

Le concept existe déjà avec les coopératives alimentaires, structures fonctionnant avec des bénévoles pour proposer des produits achetés en circuit court à prix coûtant ou attractif. Mais les structures coopératives restent fragiles. Le concept de La Louve s’inspire d’un modèle déjà approuvé aux États-Unis, notamment avec la Park Slope Food Coop, qui fonctionne sur un principe collaboratif et participatif.

Dans le projet La Louve, chaque coopérateur investit 100 € dans l’association, et s’engage à donner 3h par mois pour la réalisation de tâches qui contribuent au fonctionnement du supermarché (caisses, comptabilité, nettoyage, etc). En l’échange de cela, il devient un membre avec des droits et des devoirs, et peut faire ses courses au supermarché.

Aujourd’hui, La Louve a déjà levé 157 000 euros et rassemblé 1114 coopérateurs. D’autres fonds et membres doivent encore être trouvés avant l’ouverture prévue en automne, mais on voit déjà l’engouement suscité par le projet. Et on espère que La Louve emportera dans son succès plein de petits louveteaux !

Plus d’infos :

http://dons.cooplalouve.fr/

 

INFILTRATION DANS LE MONDE DE L’URBEX

Abréviation de Urban Exploration, l’Urbex consiste à visiter des lieux abandonnés, interdits, cachés, ou du moins difficiles d’accès. En matière de trouvailles, on peut dire que l’urbex ne manque pas de ressources ! Nous avons rencontré Kurtis, un explorateur passionné par cette activité, qui partage aujourd’hui avec nous sa passion, et quelques-uns de ses époustouflants clichés.

Continuer la lecture de INFILTRATION DANS LE MONDE DE L’URBEX

Le Géocaching : une nouvelle façon de se balader

Envie de sortir sans savoir que faire ? Les expos sont pleines, vous n’avez plus d’argent à dépenser dans les cafés, aucun film ne vous tente au cinéma et vous n’aimez pas vous ballader sans but… avez vous pensé au Géocaching ?

Continuer la lecture de Le Géocaching : une nouvelle façon de se balader

Prague : Ballade touristique guidée par un SDF

Prague, charmante ville réputée pour son charme inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, attire chaque année près de 5 millions de visiteurs. Comment éviter les hordes de touristes et profiter d’une visite alternative ? Si vous souhaitez sortir des sentiers battus, bookez une visite avec un guide de Pragulic. Vous aiderez un SDF par la même occasion.

Continuer la lecture de Prague : Ballade touristique guidée par un SDF