hagards1

Hagards, comme un lapin dans les phares d’une voiture

Hagards, c’est un spectacle semi-improvisé, où les scènes sont écrites, mais lesquelles seront jouées, le soir où vous assisterez à la représentation, et par qui ? Chaque fois, ce sont des saynètes différentes qui s’enchaînent, selon le gré des comédiens, ou plutôt celui de l’un des comédiens, qui entraîne les autres et les emporte dans la scène qu’il leur faudra jouer, ensemble, à cet instant-là.

Ici, la forme de la pièce fait écho à son thème, puisqu’elle expose cette myriade de situations à la fois banales et quotidiennes, où nous sommes, pauvres humains, au centre des regards sans l’avoir véritablement souhaité, héros involontaires, sur la sellette : un entretien d’embauche corporate, une soirée d’anniversaire surprise qui tombe vraiment mal, une annonce à faire à ses parents… comme un lapin dans les phares d’une voiture.

La lumière est en effet à l’envi, impitoyable : elle éblouit, elle aveugle, elle éclaire ce que l’on aimerait cacher… le technicien, qui improvise lui aussi, se met au diapason des comédiens, nécessairement très à l’écoute les uns des autres. Ensemble, ils portent Hagards avec une belle énergie et un vrai sens du jeu. C’est toujours juste, et souvent drôle.

Seul reproche, qui est aussi un compliment, si l’on ne sait pas que la pièce est improvisée, on ne le devine pas… Il faudrait donc assister à plusieurs représentations d’affilée pour apprécier à sa juste valeur la richesse de ce spectacle, qui n’est, chaque soir, ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre !

Hagards, un spectacle de Matthias Claeys, avec Marie Camlong, Kévin Dez, Romain Pichard, Elisa Pietrini, Marion Romagnan et Nadège Sellier.

Informations pratiques :

  • Du 20 au 30 janvier 2015, du mardi au vendredi,
  • A La Loge, 77 rue de Charonne, dans le 11e arrondissement.
  • Tarif plein : 16 €, médium : 12 €, réduit : 10 €.
  • Pour en savoir plus sur la compagnie mkcd, c’est par ici.

Une réflexion sur “ Hagards, comme un lapin dans les phares d’une voiture ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *