axelibre2

Excursion sonore en paysage urbain

« L’oreille n’a pas de paupière ». C’est pour cette raison et beaucoup d’autres que le collectif Décor Sonore propose, par le biais de marches auditives organisées plusieurs fois dans l’année, de mieux comprendre la façon dont l’activité humaine rempli le paysage sonore qui nous entoure.
Appelée « Borderliners » ces ballades ont l’originalité de porter sur des lieux délaissés. Des lieux qui ne sont ni vraiment à Paris, ni vraiment en banlieue. Des lieux qui ne sont pas abandonnées, mais restent inutilisés. Des lieux dans lesquels s’accumulent les détritus sonores.
Au fil de la ballade, Décor Sonore nous aide à écouter les sons urbains qui nous entourent. Ceux que l’on n’avait pas perçu, comme ce poste de transformation électrique, ceux qui s’expriment par des résonances sourdes, ou encore ceux qui peuvent être annulés par un travail sur les harmonies et les ondes.
Pendant l’excursion, Decor Sonore nous fait passer par diverses zones « limites » qui constituent un bel exemple de la façon dont nous pouvons « jardiner » les « friches » sonores: le jardin partagé Banane Pantin, la Semeuse, le Laboratoire d’Aubervilliers, etc. Des lieux qui cultivent le paysage visuel et sonore, qui redonnent de l’espace à la musicalité, et qui ont aussi pour but de créer une vie de quartier dans ces zones limitrophes. Des lieux comme ceux-là, nous aimerions en voir pousser beaucoup d’autres dans les friches parisiennes.
Plus d’info ici: http://decorsonore.org/fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *